jeudi 19 novembre 2020

Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard



 Résumé:

 Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ?

Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.
Jusqu’à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.
Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l’indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

"Prends ma main, mon cœur. Ne la lâche pas, quoi qu’il arrive. Serre-la fort ! "

Résumé : 

Nous faisons la connaissance de la famille Cygnac : les enfants, Clémentine et Gaspard, et les parents, Marc et Sarah.
 Ils naviguent en famille sur un bateau, mais un avis de tempête est annoncé. 
En suivant l’histoire du couple, nous apprenons qu’ils ont fait naufrage et que la petite fille a disparu en mer.
 Vient ensuite l’enterrement de Sarah où tout le monde est très triste et Sarah dévastée.
 Vient ensuite Gabrielle qui nous explique qu’elle vit avec ses deux mamans (Hélène et Leila)
 et qu’elle le vit à merveille. Sarah décide de pardonner à son mari et de fil en aiguille naît la petite Louise,
 mais la jeune femme n’arrive pas à passer au-dessus de la douleur qu’elle ressent pour la perte de sa première
 fille Clémentine. Finalement, Gabrielle est heureuse de déménager, car Ange, « son amoureux », après une soirée 
nocturne avec des mains baladeuses, n’est plus aussi charmant que ça ! Marc avoue quant à lui à sa femme qu’il a
 besoin d’aide… besoin d’elle. Car il perd pied. Il fait n’importe quoi : infidélités, roulette russe en soirée privée,
 car il ne cesse également de penser à sa fille disparue.
 Marc décide d’inviter ses nouvelles voisines à un apéro pour faire connaissance.
 Ensuite nous sommes plongés dans la deuxième partie intitulée « Gabrielle » et on en apprend plus sur elle, 
notamment qu’elle ressemble à Clémence, enfin si Clémence avait grandi. Cela trouble énormément Sarah. En parallèle, 
nous avons l’enquête menée par Jeanne Muller, commissaire, et par Franck, son collègue.
 Ils enquêtent sur la disparition de Chloé dont le père est un homme important et sur celle de Gabrielle. 
Tout ce petit monde va se rejoindre dans cette histoire. C’est ainsi que tout s’accélère.
 J’ai été littéralement happée par l’histoire. Un très bon roman sur la thématique de la perte d’un enfant. 
Cela m’a touchée, car étant maman de deux enfants, cela ne pouvait que m’affecter. Encore un roman de l’auteur 
que j’ai beaucoup aimé et je pense relire l’auteur très rapidement.
 Et je terminerai en vous disant que ce roman fait indéniablement partie des incontournables à poser sous le sapin.

4 commentaires: